Petite histoire des " girouettes "

 

                     La girouette " COQ " est, sans nul doute, le motif le plus répandu en Occident. Dès le 10° siècle on peut en voir sur la cathédrale de WESTMINSTER en observant attentivement la tapisserie de BAYEUX. On peut trouver des documents sur la présence d'une girouette coq au sommet d'un clocher, aux alentours du VII° siècle.             
                     On me demande souvent: pourquoi une girouette coq au sommet des clochers des églises en Occident?
C'est suite à une "bulle" du Pape au 12° siècle qui a souhaité, à l'époque, que les clochers des églises arborent une girouette coq.
Pourquoi le choix d'un coq? Je pense, avec beaucoup d'autres, que c'est symbolique. Le coq a été choisi parce que, comme le messie, il annonce, à tous,,le passage des ténèbres à la lumière. voir: essai de symbolique de la girouette et le symbolisme du coq
.
                    lien sur cette page pour "des girouettes anglaises anciennes de la cité de Londres

                    autre lien sur cette page pour "la petite histoire des girouettes"      (source WIKIPEDIA) 
 

                     
 Certaines girouettes sont très anciennes: ATHENES en possédait une qui désignait l'un des 8 principaux vents. On peut trouver une girouette Viking en forme de proue sur leurs bateaux dans un musée à Copenhague.

                      La girouette monumentale ci-contre est un personnage: "La Fortune" qui brandit un croissant d'or et pivote selon les vents au-dessus d'un globe porté par deux géants atlas. On peut l'admirer à VENISE, à l'entrée du grand canal, en face du Palais des DOGES. Chateaubriand parle de ce bel ensemble dans ses "Mémoires d'outre-tombe".

la tour des vents à Athènes surmontée d'un triton mobile qui indique par un stylet la direction du vent.

Au Moyen-Age, la girouette était le plus souvent un fanion carré. C'est une marque de prééminence, un privilège réservé essentiellement à la NOBLESSE en général une distinction pour services rendus.
Certaines communes du Nord pouvaient en orner leur beffroi.

Le nombre et la disposition des " pointes " constituent un code marquant la position sociale de celui qui possède la girouette; les nobles ont des fanions avec pointes ou avec des motifs évidés et aussi parfois des armoiries; les simples chevaliers arborents une seule flèche avec différents empennages...

Les monstres, dragons et chimères apparurent à l'époque de la Renaissance; ils se rencontrent sur les édifices anciens: châteaux, manoirs, faîtages de tourelles.

En 1659, un édit du parlement de Grenoble mit fin au privilège des nobles d'arborer des girouettes.

En 1791, la Révolution française affirme l'abolition des privilèges de l'ancien régime et promulgue le droit pour tout citoyen de posséder une girouette.


Cliquez pour: .....
 

retour à la page DAMIER pour choisir un thème de girouettes et visiter la page correspondante.

cliquer pour consulter le lexique Lexique

retour menu
haut de page

retour vers la page damier pour choisir d'autres visites.

 

Les girouettes anglaises ( girouettes anciennes de la cité de Londres)
"documentation: miroir du monde de 1931"

                     Girouette " COQ " : elle indique la direction du vent à ceux qui fréquentent "Smithfield Market" ce qui correspond aux anciennes grandes " Halles " de Paris.

Girouette dragon: la symbolique du dragon
de St Georges, aux ailes déployées
sur la pointe du clocher de l'église Saint Mary the Bow.



Girouette sauterelle: située sur le Royal Exchange c'est à dire l'équivalent de la bourse londonienne

Non, vous ne vous trompez pas, c'est bien une sauterelle!
et pourquoi une sauterelle?
C'est bien un insecte vorace qui ravage l'oeuvre des hommes.

Faut-il voir dans le parcours de la sauterelle une image du parcours des valeurs boursières?

On peut aussi penser: sauterelle équivalent de criquet; les Anglais ne manquent pas d'humour!
 


        Girouette bateau: C'est la représentation d'une superbe caravelle en fer forgé sur une maison au bord de la Tamise.

Cette demeure abrita longtemps les bureaux d'une compagnie de navigation d'où le choix de cette girouette.



         Cette girouette est sise sur la bibliothèque publique. Penché sur un in-folio, l'érudit personnage s'absorbe dans la lecture en s'apprêtant à tourner la page d'un geste qu'on devine hâtif.

Encore une fois, la girouette ici est un symbole et une enseigne.

 
        Bien que difficilement visible, il s'agit d'une girouette " poisson" qui trône sur le muséum d'histoire naturelle.
Tout un symbole!


       Une des plus anciennes girouettes de Londres.
Elle représente un castor  et c'est l'emblème de la Compagnie de la Baie d'Hudson qui fut fondée en 1670.
       Son but était le commerce des fourrures que ses agents achetaient aux Indiens du Canada.
       Les peaux des castors furent longtemps considérées en Europe comme la fourrure par excellence tandis que, en Amérique du Nord, elles servaient de monnaie d'échange entre blancs et indiens.

 


Quelques girouettes anglaises anciennes
 source: The Strand magazine par Warrington.Hogg  
  Merci à Vincent D; pour m'avoir communiqué ces documents.
 



 

cavalier à Sandgate (GB)

éléphant à Maidstone  (GB)

fanion à Rochester (GB)

fanion lune et soleil à Maidstone (GB)

hure à Maidstone (GB)

dragon à Maidstone (GB)



Histoire de girouettes      d'après la source: wikipédia.org

 

Girouette          

Wire-wire. Plaque de tôle ou de cuivre munie d'une douille ou de deux anneaux, et pivotant sur une tige de fer placée au sommet d'un comble.

Les girouettes sont destinées à indiquer d'où vient le vent.
Pendant le moyen âge, il n'était pas permis à tout le monde de placer des girouettes sur les combles des habitations


. La girouette était un signe de noblesse, et sa forme n'était pas arbitraire.

 Les gentilshommes, ont seuls droit d'avoir des girouettes sur leurs maisons;  elles sont en pointes comme les pennons, (1) pour les simples chevaliers
 et carrées  (2)comme les bannières, pour les chevaliers bannerets.

On sait que le premier acte de possession d'un fief, d'une seigneurie, d'une place prise à la guerre, était marqué par la bannière du nouveau seigneur, arborée sur le lieu le plus éminent, sur la tour la plus élevée.

 

 Les girouettes anciennes sont rares; habituellement elles étaient peintes aux armes du seigneur ou découpées de façon à figurer les pièces de ces armes; quelquefois on les surmontait d'une couronne, mais cela vers la fin du XVe siècle.

 La plupart des girouettes ou wire-wire anciennes sont disposées de telle façon que la partie pleine est maintenue en équilibre par des contre-poids, de manière à faciliter le roulement sur le pivot de fer (1). Les girouettes du moyen âge sont petites, haut montées sur les tiges de fer et accompagnées d'épis en plomb (voir ÉPI).

 L'Hôtel-Dieu de Beaune conserve encore les anciennes girouettes de ses combles, peintes aux armes de Nicolas Rollin, chancelier de Bourgogne (1441); ces girouettes sont carrées, avec un seul contre-poids, et décorées aux deux angles extrêmes de feuilles découpées.  Voici l'une d'elles (2).
 Nous avons encore vu au château d'Amboise, en 1833, des girouettes du commencement du XVIe siècle, aux armes de France découpées et couronnées (3).




retour menu retour menu                                          retour menu retour haut de page